Affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Il y a quelques semaines, en fait dès le début de l’affaire Dupont de Ligonnès…J’ai commencé à rêver du père de famille, Xavier.
Je voyais une ruelle sombre, un haut mur de pierres parsemé de petites touffes de mauvaise herbe. La scène se passe de nuit car je vois la lumière des réverbères qui se reflètent sur ce mur. Puis un homme, qui marche vite, la tête baissée. Il porte un pantalon de jogging en coton vert bouteille, un sweat gris avec une inscription foncée dans le dos. je n’ai pas réussi à déchiffrer cette inscription vu que je voyais cet homme comme si j’étais à sa droite. C’est un sweat à capuche et avec au moins une poche sur le côté droit. Dans cette poche, il y a, je pense, un portefeuille. Je vois dépasser un morceau de cuir marron foncé. Cet homme, qui essaie de se faire discret dans cette rue pavée, a des lunettes. J’aperçois des cheveux bruns un peu ondulé sous cette capuche. Je mets rapidement un nom sur cette vision.
Puis une intersection, des ruelles pavés, des arbres de chaque côté de la route et plus rien mon rêve s’arrête…
Il y a quelques jours, je tombe sur une émission très tard le soir, sur cette affaire. Le reportage est déjà commencé depuis un bon moment. Le journaliste retrace la vie de cette famille, aborde la possibilité que Xavier Dupont de Ligonnès soit passé dans différentes villes. Puis d’un coup le choc ! Ma vision m’apparaît à la télé ! Exactement le même lieu, les mêmes conditions, le soir, ce mur en pierres, ces lampadaires, ces pavés et ces arbres…
Dans un précédent billet je parlais de mon ange, qui à 00h30 s’est manifesté dans ma chambre. Je n’avais pas compris pourquoi mais en y réfléchissant quelques jours plus tard, j’ai trouvé ma réponse… Mon ange ne se manifeste jamais pour rien. Mes rêves sont des pellicules de films. Mon ange m’aide à reformer le puzzle. Je sais que je dois faire des recherches sur cette affaire. Le temps m’en manque actuellement mais j’en ressens énormément le besoin…

La suite de mes recherches se trouve sur mon forum

Hier soir…

Photo : Provand et Shira

00h30, je n’ai pas sommeil, je regarde la télé au lit.
Puis je sens encore cette présence qui fait partie de ma vie depuis plusieurs années.
Les murs de la chambre sont blancs. Et là, dans le coin, mon ange. Forme grise, pixelisée. Il ressemble à l’écran d’une télé en panne… Je dis « il » car je sais que c’est un homme. Enfin, ça l’a été… Il bouge, très vite, dans un tout petit espace, dans ce coin de la pièce.
Il ne me provoque pas de flashs. Bien souvent il m’aide à y voir plus clair après une consultation de voyance où je n’ai pas réussi à percer tout ce que je voulais. C’était pourtant le cas hier, mais là non, rien, pas de flashs, pas de sensations, pas d’indices…
Que dois-je comprendre ?

La découverte de mon ange gardien

J’ai fait, il y a plusieurs années, la connaissance de mon ange… ou plutôt il a fait ma connaissance !

Cela devait être en 1998 si mes souvenirs sont bons. J’étais encore au lycée mais j’avais déjà quittée le nid familial.

J’habite un vieil appartement. Alors je ne sais pas si c’est un fantôme qui cohabite déjà dans les lieux où si cet esprit me suis depuis ma naissance…

Toujours est-il qu’un jour, je sens la présence d’un esprit dans l’appartement. Des objets changent de place, une chaise en particulier.

Pour remettre les choses dans leur contexte, j’ai 20 ans et pratique déjà la voyance. Comme ça, pour aider les gens. Cela reste dans un petit cercle d’ami(e)s. Ca va de la copine, à la copine de la copine, puis à la mère et la tante de cette copine etc…

J’ai de bons résultats. Mes tirages restent basiques car je préfère la voyance pure aux supports. Cela provoque donc quelques malaises physiques de mon côté comme du côté du consultant puisque je ne maîtrise pas du tout mon don. Embarrassant de voir la mère d’une amie partir en courant vomir dans les toilettes… Hummm…J’ai encore du travail !

Bref, revenons à mon ange !

Manifestations de plus en plus fréquentes. Surtout cette chaise, que je remets sans cesse en place. J’en arrive à accuser mon ami de l’époque avec lequel je vis.

Puis la chaîne hifi me joue des tours… elle s’allume, elle s’éteint…S’allume, s’éteint… Nous vérifions les branchements électriques, nous changeons de prise, ça continue… Et là, ce n’est pas dans ma tête, je ne suis pas seule à le voir ! Je commence à comprendre ce qu’il se passe, avec toujours cette boule dans la gorge. Je me pose beaucoup de questions comme tout simplement « qu’est ce qu’il me veut ? »

A cette époque j’ai arrêté les séances de spiritisme. Je ne comprends donc pas pourquoi un esprit se manifeste avec autant d’ardeur. Il y a forcément une raison…

Puis un soir, je regarde la télé, installée dans le canapé. Je sens de nouveau cette présence. Étrange sensation car bizarrement je n’ai pas peur. Je suis même bien, rassurée quelque part car je sais que s’il m’avait voulu du mal il l’aurait déjà fait. Mes expériences niveau spiritisme m’ayant appris beaucoup. La chaîne-hifi redémarre…

Je tourne la tête vers la chaîne, qui se trouve à côté de la porte. Je vois la porte s’entrebâiller et dans le noir j’aperçois une forme, grise toute floue, puis des yeux jaunes a hauteur d’homme. Alors là ! Le choc ! Je suis seule dans l’appart. La porte s’ouvre en grand et je vois cette forme traverser le salon et quitter l’appartement par la fenêtre qui donne sur la rue.

Pleins de choses se passent dans ma tête. Je me demande si je ne rêve pas ! Promis je n’ai rien bu ni fumer !

Le temps des questions est venu. Pourquoi il se montre ? Pourquoi il bouge la chaise et allume la chaîne ? Pourquoi il ne m’en montre pas plus ? Si je dois comprendre quelque chose d’important je dois en savoir plus.

Les jours qui passent, je suis à l’affût du moindre petit signe. Je sais maintenant avec certitude que cet esprit ne me veut pas de mal malgré que ses apparitions me foutent la trouille !

Le temps passe et j’assiste à ses va et vient sans toujours en connaître la raison.

Puis je déménage. Je me dis que tant pis, tout ceci restera un mystère, que je n’ai pas pu l’aider si c’est de mon aide qu’il avait besoin.

Mais quel fût ma surprise de le retrouver dans mon nouveau chez moi ! J’ai changé de ville, à plus d’une heure de route !

Dès les premiers jours j’ai su qu’il m’avait suivi. La chaise… La porte de la chambre qui s’ouvre et cette forme grise floutée dans l’entrebâillement…

Et au lieu d’être effrayée, je suis presque contente de le retrouver. Quelque part je me sens protégée.

Dès l’instant où j’ai cessé d’en avoir peur, il a arrêté ses manifestations gênantes. Reste sa présence, presque quotidienne, rassurante.

J’ai déménagé quatre fois depuis. A chaque fois je le sens près de moi. J’ai compris avec le temps qu’il apparaissait lors de moments très importants dans ma vie. Il est là pour me prévenir des dangers et des événements positifs comme négatifs.

La maladie de mon parrain, sa mort. Ma maladie… Mon mariage, mon divorce. Ma rencontre avec mon chéri, notre bébé. Notre mariage à venir.

Il est bien évident que mon ange s’est manifesté en dehors de ces moments là. Pour des choses moins importantes à mon goût, mais qui devaient l’être pour lui. Mais surtout pour me montrer des détails sur les prédictions que je peux faire aux gens qui font appel à moi.

Nous avons emménagés dans une maison neuve, il y a un mois. Il est toujours près de moi… Et j’en suis heureuse !

Lithia

Je m’appelle Aline et j’ai 41 ans.

Je tiens mon don de mon père, qui l’avait lui-même reçu du sien et ainsi de suite… Transmission familiale.

J’ai découvert mes capacités médiumniques depuis mon plus jeune âge et pratique la voyance depuis plus de 20 ans.

J’ai eu envie, avec ce blog, de vous faire partager mon expérience. Vous raconter dans un premier temps mon histoire, les erreurs que j’ai pu faire dans l’adolescence, les rencontres qui m’ont aidé à maîtriser ce don et vous dévoiler mes ressentis, mes flashs.

Les histoires que je vous livre ici, sont des histoires vraies. Pour respecter la confidentialité de mon entourage, les prénoms sont modifier.

Ma découverte du monde invisible

J’ai découvert le monde de l’au-delà je devais avoir 7 ou 8 ans.

Du jour au lendemain, des étranges manifestations se présentèrent à moi. Étranges bruits, étranges visions… Une impression d’être dans un cauchemar, sauf que j’étais bien consciente de ce que je voyais et entendais.

Cela a commencé une nuit. Une sensation d’être observée. Cela me réveille. Je me dis que c’est dans ma tête, que je fais un mauvais rêve et que ce rêve se répercute sur le moment. Jusqu’à présent je ne croyais pas aux fantômes et j’y pensais encore moins. Mais en plus de cette impression d’être épiée, voilà que j’entends des bruits bizarres, ce qui me fiche encore plus la trouille !

Bruits de perceuse… dans le mur de ma chambre.

Je passe ma nuit sous la couette à éviter de respirer trop bruyamment. Je sens une présence, qui tourne autour du lit. Puis un poids, sur mes pieds. A ce moment, j’avais tellement peur que j’ai failli oublier de respirer.

Puis je me dis « C’est pas possible, j’ai peur pour rien. Les monstres n’existent pas ! » A l’époque nous avions un chat. Je me dis, pour me rassurer, c’est le chat là, sur mes pieds. Ça ne peut être que le chat…

Je prend mon courage à deux mains, sors la tête de la couette puis allume la lumière. Mon regard, dans un premier temps est attiré vers la porte, fermée… Le doute s’installe en une fraction de seconde car je comprends que ça ne peut pas être le chat sur le lit. Et là je regarde le bord du lit et bien sûr, je ne vois pas de chat mais une forme sur la couette. Comme si quelqu’un était assis à cet endroit.

Je suis pétrifiée de peur… Je n’ose plus bouger et me demande quand est ce que je vais me réveiller ?

Je m’agite dans tout les sens, secoue la couette, sors du lit et vérifie que ce n’est pas mon frère dans la chambre à côté qui me fait une farce. Il devait être 3 heures du matin.

Tout est calme dans la maison. J’ouvre la porte de la chambre voisine, allume la lumière de la salle de bain attenante à la chambre pour voir où mon frère pouvait bien se cacher. Je m’attendais à le trouver derrière la porte ou l’armoire mais au lieu de ça, j’entends un léger ronflement en provenance de son lit. Je m’approche et constate qu’il est profondément endormi…

Dans ma tête c’est le bordel. Je ne comprends plus rien. Je retourne dans ma chambre, il n’y a plus cette sensation ni cette forme sur le lit. J’essaye de me calmer et me rendors une heure après.

Le matin, je me réveille toujours avec cette impression d’avoir fais un mauvais rêve mais aussi avec beaucoup de doutes et de questions.

J’en parle à mes parents. Mon père m’écoute mais ne dit rien…Ma mère me dit que j’ai rêvé mais n’essaye pas de me rassurer ni de me comprendre.

Je leur parle du bruit dans le mur. Comme une perceuse. Ma mère me répond que c’est dans ma tête. Je retrouve quelques heures plus tard mon père à genoux, face à ce mur. Je m’approche de lui et nous constatons que la tapisserie, bleue nuit, comporte deux tout petits trous et qu’il y a de la sciure de plâtre sur la moquette.

La peur me reprend. Mon père me rassure, me dis qu’il y a une explication et pour me montrer qu’il n’y a vraiment rien, décide d’ouvrir la trappe où passe les canalisations. J’assiste morte de trouille à l’ouverture de cette trappe. On y trouve des morceaux de plâtres, une bière vide (qui avait été oublier lors de la construction de la maison et les canalisations. Mon père se faufile à l’intérieur de ce mur et regarde s’il ne voit pas ces deux petits trous que l’on voit de l’autre côté. Il ne trouve rien… Alors comment expliquer la sciure tombée sur la moquette ? C’est comme si on avait percé de l’intérieur et non de l’extérieur… Mystère… jamais résolu.

C’était ma première rencontre avec le monde invisible. J’en prendrai conscience quelques années plus tard.

Powered by WordPress | Buy New Free Nextel Phones Online. | Thanks to Online CD Rates, Free MMORPG Games and Vector Graphics