Ma découverte du monde invisible

J’ai découvert le monde de l’au-delà je devais avoir 7 ou 8 ans.

Du jour au lendemain, des étranges manifestations se présentèrent à moi. Étranges bruits, étranges visions… Une impression d’être dans un cauchemar, sauf que j’étais bien consciente de ce que je voyais et entendais.

Cela a commencé une nuit. Une sensation d’être observée. Cela me réveille. Je me dis que c’est dans ma tête, que je fais un mauvais rêve et que ce rêve se répercute sur le moment. Jusqu’à présent je ne croyais pas aux fantômes et j’y pensais encore moins. Mais en plus de cette impression d’être épiée, voilà que j’entends des bruits bizarres, ce qui me fiche encore plus la trouille !

Bruits de perceuse… dans le mur de ma chambre.

Je passe ma nuit sous la couette à éviter de respirer trop bruyamment. Je sens une présence, qui tourne autour du lit. Puis un poids, sur mes pieds. A ce moment, j’avais tellement peur que j’ai failli oublier de respirer.

Puis je me dis « C’est pas possible, j’ai peur pour rien. Les monstres n’existent pas ! » A l’époque nous avions un chat. Je me dis, pour me rassurer, c’est le chat là, sur mes pieds. Ça ne peut être que le chat…

Je prend mon courage à deux mains, sors la tête de la couette puis allume la lumière. Mon regard, dans un premier temps est attiré vers la porte, fermée… Le doute s’installe en une fraction de seconde car je comprends que ça ne peut pas être le chat sur le lit. Et là je regarde le bord du lit et bien sûr, je ne vois pas de chat mais une forme sur la couette. Comme si quelqu’un était assis à cet endroit.

Je suis pétrifiée de peur… Je n’ose plus bouger et me demande quand est ce que je vais me réveiller ?

Je m’agite dans tout les sens, secoue la couette, sors du lit et vérifie que ce n’est pas mon frère dans la chambre à côté qui me fait une farce. Il devait être 3 heures du matin.

Tout est calme dans la maison. J’ouvre la porte de la chambre voisine, allume la lumière de la salle de bain attenante à la chambre pour voir où mon frère pouvait bien se cacher. Je m’attendais à le trouver derrière la porte ou l’armoire mais au lieu de ça, j’entends un léger ronflement en provenance de son lit. Je m’approche et constate qu’il est profondément endormi…

Dans ma tête c’est le bordel. Je ne comprends plus rien. Je retourne dans ma chambre, il n’y a plus cette sensation ni cette forme sur le lit. J’essaye de me calmer et me rendors une heure après.

Le matin, je me réveille toujours avec cette impression d’avoir fais un mauvais rêve mais aussi avec beaucoup de doutes et de questions.

J’en parle à mes parents. Mon père m’écoute mais ne dit rien…Ma mère me dit que j’ai rêvé mais n’essaye pas de me rassurer ni de me comprendre.

Je leur parle du bruit dans le mur. Comme une perceuse. Ma mère me répond que c’est dans ma tête. Je retrouve quelques heures plus tard mon père à genoux, face à ce mur. Je m’approche de lui et nous constatons que la tapisserie, bleue nuit, comporte deux tout petits trous et qu’il y a de la sciure de plâtre sur la moquette.

La peur me reprend. Mon père me rassure, me dis qu’il y a une explication et pour me montrer qu’il n’y a vraiment rien, décide d’ouvrir la trappe où passe les canalisations. J’assiste morte de trouille à l’ouverture de cette trappe. On y trouve des morceaux de plâtres, une bière vide (qui avait été oublier lors de la construction de la maison et les canalisations. Mon père se faufile à l’intérieur de ce mur et regarde s’il ne voit pas ces deux petits trous que l’on voit de l’autre côté. Il ne trouve rien… Alors comment expliquer la sciure tombée sur la moquette ? C’est comme si on avait percé de l’intérieur et non de l’extérieur… Mystère… jamais résolu.

C’était ma première rencontre avec le monde invisible. J’en prendrai conscience quelques années plus tard.

Powered by WordPress | Buy New Free Nextel Phones Online. | Thanks to Online CD Rates, Free MMORPG Games and Vector Graphics